La réactualisation de l’idée autogestionnaire

MASTER 2                                                         Mémoire de fin d’étude Etudes et Recherches en                                                        Sciences de l’Information                                                           et de la Communication Année universitaire 2005-2006 La réactualisation de l’idée autogestionnaire dans le contexte du débat sur le renouvellement des formes organisationnelles[1] Présenté par : Suzy Canivenc                                           Directeur de mémoire : Christian Le Moënne Codirecteur de mémoire : Catherine Loneux Université Haute Bretagne,Lire la suite

La Péniche : une entreprise autogérée

1.1.1.    Présentation de l’entreprise La Péniche : §  Historique : La Péniche a ouvert ses portes en 1995, suite au désir de quelques personnes de créer une entreprise selon des principes collectifs et démocratiques propres à la pensée autogestionnaire. Cette entreprise vécut des premières années difficiles. En effet, l’équipe, composée à l’origine de 8 personnes, se trouva rapidementLire la suite

Pratiques autogestionnaires et nouvelles théories organisationnelles

Une des principales limites de cette études de cas doit dès à présent être soulignée : elle concerne le temps relativement court sur lequel s’est basée l’observation de cette entreprise autogérée (un mois et demi : de juin à mi juillet 2005). Cette étude de cas ne peut donc prétendre restituer l’évolution dynamique et évolutive de cetteLire la suite

Théorie autogestionnaire et nouvelles

1.  théories organisationnelles : 1.1.             Deux perspectives « subversives » quant à la conception « classique » des organisations : En effet, comme nous l’avons vu précédemment, l’autogestion est avant tout un mouvement d’idées qui se veulent en opposition avec les caractéristiques propre à cette sphère sociale et productive particulière qu’est l’ère industrielle et qui lui semble au fondement de la dominationLire la suite

Caractéristiques essentielles d’une organisation

autogérée : les principes organisationnels clés : Une organisation autogérée repose donc sur un partage égalitaire du pouvoir décisionnel et organisationnel entre tous ses membres. Mais comment mettre en œuvre cette forme d’organisation « sans hiérarchie » ? Pour ce faire, l’organisation autogérée va tout d’abord s’appuyer sur une « socialisation » (c’est-à-dire un partage égalitaire entre tous les membres de l’organisation)Lire la suite

Définition du terme autogestion

Au sens littéral, le terme « autogestion » signifie « gestion par soi même »[1]. Il est l’exact contraire de ce que Alain Guillerm et Yvon Bourdet nomment l’ « hétérogestion » et qui renvoie à la « gestion par un  autre »[2]. Ainsi, une organisation autogérée est une organisation où « toutes les décisions sont prises par la collectivité qui est, chaque fois, concernéeLire la suite

L’autogestion : tentative de définition d’un idéal type

1.1.             Présentation générale : les idées fortes de l’idée autogestionnaire : Au vu des différentes théories qui ont développé et publicisé l’idée autogestionnaire, celle-ci se définit d’abord comme une contestation, une critique du modèle productif et social qui caractérise la société industrielle. Certes la généalogie que nous avons tracé en annexes de l’idée autogestionnaire ne débute pasLire la suite

Résultats attendus

Ce travail vise plusieurs objectifs complémentaires et interdépendants : –          dépasser les discours simplistes du sens commun sur l’autogestion en soulignant son épaisseur historique et sa permanence dans l’histoire de l’humanité –          Faire de l’autogestion un véritable concept organisationnel au travers de la définition d’un idéal type –          Faire du concept organisationnel autogestionnaire ainsi défini unLire la suite

Corpus théorique et empirique

1.1.1.    La définition de l’idéal type : La définition de cet  idéal type reposera sur un corpus théorique. Le travail généalogique que nous effectuerons au préalable sera tout d’abord composé d’ouvrages historiques traitant de l’histoire des idées et courants politiques fondateurs et promoteurs de l’idée autogestionnaire. Ce travail sera complété et illustré au travers d’exemples deLire la suite

Méthodologie

1.1.1.    Orientation idiographique et nomothétique Au niveau méthodologique, ce travail s’appuiera sur deux orientations, généralement présentées comme distinctes et entre lesquelles il faut trancher, mais qui, dans cette étude, se complèteront pour mener à bien la démonstration de nos hypothèses : -« une orientation idiographique dirigée vers la recherche des spécificités »[1] : cette orientation nous permettra ainsi deLire la suite